Un guide OPPBTP pour la période « coronavirus »

L’OPPBTP vient d’éditer un guide de mis en place d’un plan de continuité d’activité face au risque de Covid-19.

Ce document se présente comme une aide pour :

  • Organiser le maintien de vos activités essentielles de gestion (votre plan de continuité des activités-PCA),
  • Principales dispositions à respecter pour assurer la continuité des chantiers urgents ou de dépannages,
  • Anticiper un arrêt de vos chantiers et prévoir les tâches essentielles qui doivent être maintenues,
  • Assurer une reprise partielle en période de confinement,
  • Anticiper la reprise de votre activité pour pouvoir redémarrer rapidement.

Le guide, destiné aux TPE et artisans est téléchargeable ici.

A voir aussi un article sur les dernières décisions d’élaborer un guide pour le 24 mars.

2 thoughts on “Un guide OPPBTP pour la période « coronavirus »

  1. Schneider Denis

    mars 22, 2020 at 10:22

    Bonjour,
    je suis artisan, je suis à la tete d’une tpe dans le Haut-Rhin , département très infecté je le rappelle.
    Pour moi et pour la sécurité de mes ouvriers , il sera impossible de reprendre le travail
    aussi, je lâche un coup de gueule .

    on a beau dire et quand plus on entend cela aux infos :
    dans le btp, ils peuvent travailler, il n’y a pas de soucis
    mais là c’est pas possible !!!
    je trouve que dans cette affaire il y a à boire et à manger
    il y a rien à y comprendre
    je suis totalement fâché et désorienté

    J’ai décidé de laisser mes ouvriers à la maison non seulement par solidarité , par précaution et par application du confinement mais aussi par manque de matériel et matériaux
    et on nous fait comprendre que dans le bâtiment on peu travailler, il y a pas de raisons de rester chez soi ?
    Mais ou vont s’arrêter ces paradoxes, c’est tout le monde ou personne ?
    Le btp ce n’est pas la première nécessité ou bien ? du moins, il y a des chantiers qui ne le sont vraiment pas ( route , maison, aménagement , parking , immeuble , etc…. cela peut être décalé ) en plus mes clients ne veulent pas que l’on vienne.
    Je vous demande messieurs les décideurs, un peu de bon sens et suivez la réalité du terrain
    j’ai perdu deux proches à cause de ce fléau, je sais de quoi je parle !!!!
    affaire à suivre

    D. Schneider

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.