BTP : d’après C. Castaner, les chantiers peuvent continuer

Dans un courrier aux préfets, le ministre de l’intérieur précise que les activités économiques autres que celles des commerces impactés par les mesures de fermeture obligatoire, peuvent être poursuivies malgré le contexte sanitaire actuel, notamment sur les chantiers de BTP en extérieur.

L’OPPBTP rappelle pour sa part qu’il est nécessaire dans ce cas de « repenser l’organisation des postes de travail en garantissant un éloignement minimum de 1 mètre entre les opérateurs et de respecter toutes les consignes du gouvernement ». Il recommande cependant l’arrêt de chantier si les conditions de prévention ne peuvent pas être garanties, et précise que ses conseillers se tiendront à disposition des entreprises, mais seulement par chat, email ou téléphone.

Le coronavirus doit en effet faire l’objet d’une évaluation du risque biologique, associée aux différentes situations de travail rencontrées au cours du chantier, dont le résultat et les mesures de prévention mises en oeuvre seront transcrits dans le document unique de l’entreprise.

Pas vraiment un exercice facile, ni habituel, et il apparait logique que des entreprises souhaiteront, si elles en ont les moyens, supprimer ce type de risque en évitant simplement d’exposer leurs salariés à un risque de contagion difficile à appréhender, c’est-à-dire en arrêtant leur activité durant les prochaines semaines.

Pour les autres, on s’oriente vers l’arbitrage de l’employeur entre la volonté du donneur d’ordre de poursuivre les travaux et l’obligation de préserver ses collaborateurs face à un risque sanitaire grave et immédiat.

La position du ministre, qui semble-t-il ne satisfait pas les fédérations professionnelles, s’avère en réalité difficile à expliquer sans faire appel à des critères financiers.

Pour rappel, en cas de travaux, chacun devra détenir sur le chantier les deux justificatifs réglementaires.

Voir le courrier aux préfets Télégramme

2 thoughts on “BTP : d’après C. Castaner, les chantiers peuvent continuer

  1. MEYER

    mars 19, 2020 at 12:12

    Ce cher M. Castaner n’en rate vraiment pas une pour faire parler de lui !!
    Et avec ça on s’étonne que tout le monde l’appelle  » le Kéké du Gouvernement  » ???
    Il faudra m’expliquer comment travailler sur chantier dans le BTP dans les conditions actuelles et avec les restrictions actuelles.
    J’ai beaucoup de respect pour tous les élus locaux – teritoriaux – nationaux (j’en suis moi-même), mais pour ce Monsieur, NON.
    Prenez soin de vous et de vos proches, RESTEZ CHEZ VOUS.

  2. Manuela

    mars 19, 2020 at 12:47

    vraiment n’importe quoi ce gouvernement concernant le travail, !!!!!!
    soit on interdit le travail mais c’est pour tout le monde pareil, soit on autorise les gens à continuer leur activité.
    les français ne savent plus qui a le droit de travailler et qui n’a pas le droit….
    soyez clairs, ne faites pas des demi-mesures….

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.