Un chef d’entreprise certifiée dénonce la concurrence déloyale

Si on recherche un professionnel de la couverture dans un département français, on a beaucoup de choix. Si on recherche un professionnel de la couverture habilité à retirer de l’amiante-ciment, là le choix est beaucoup plus limité, et ceux qui on franchi le cap de la certification ont parfois du mal à l’amortir et à recruter du personnel pour cette activité.

Au final, il semble que la certification des entreprises de couverture pour retirer du fibro n’est obligatoire que sur le papier, mais économiquement sur le terrain, en l’absence de contrôles* des entreprises non certifiées, c’est un mauvais calcul. Montrer l’exemple de la prévention devient un bon moyen de se mettre à dos ses donneurs d’ordres et le reste de la profession qui détournent le regard quand on parle d’amiante, et un repoussoir pour les embauches compte tenu du renouveau du port de la barbe ces derniers temps, incompatible avec les protections respiratoires.

Les langues commencent à se délier pour dénoncer la situation, comme le montre cet article du Reveil Normand :

Lien vers l’article

*voir un récent rapport de la Direccte Bretagne sur la prise en compte du risque amiante dans le secteur  de la couverture : rapport_d_evaluation_29

3 thoughts on “Un chef d’entreprise certifiée dénonce la concurrence déloyale

  1. DB

    juillet 12, 2018 at 8:31

    Effectivement il y a beaucoup à faire, la désinformation est plus importante que l’information pour les particuliers et les petites entreprises.
    En tant qu’entrepreneur, tous les jours nous avons des demandes farfelues, on nous présente des diagnostics mais la moitié des éléments ont disparu et on nous demande des devis au rabais…
    il suffit de regarder cette vidéo qui arrive en tête de liste quand vous tapez desamiantage toiture (vidéo) et lire certains commentaires affligeant.
    https://www.youtube.com/watch?v=lYMobTVuG3Q

  2. Daniel Rémy

    juillet 12, 2018 at 10:18

    Bonjour

    Je confirme
    Cette certification n’a rien à voir avec la certification que certains ont connu
    Laxisme complet
    Une entreprise qui prend 24 écarts avec 13 non conformités
    Et qui reçoit un courrier de félicitations de l’organisme certificateur
    C’est quand fort de café
    Même le responsable pénal était surpris

    Bon courage pour les entreprises désirant bien faire

  3. Guy Vidal

    juillet 12, 2018 at 6:17

    Bonjour l’hypocrisie. Comme ci certaines entreprises certifiées ne procèdent pas comme sur cette vidéo . Un seul mot d’ordre prix et rentabilité. Le cout des postes fixes liés à la sécurité nous les connaissons. Pourquoi ne pas surveiller les prix de vente des entreprises il y va de la santé de tous

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>