Un détecteur d’amiante dans l’air en temps réel

Annoncé depuis quelques années, le détecteur de fibres d’amiante en temps réel ALERT PRO 1000 sera finalement lancé sur le marché lors du salon CONTAMINATION EXPO à Birmingham (GB) les 11 et 12 septembre 2019.

Cet appareil a pour but de déclencher l’alarme lorsque des fibres d’amiante sont détectées dans l’air, et de donner l’alerte pour éviter une exposition lors de la présence inattendue d’amiante sur le lieu de travail. La nouveauté par rapport aux autres appareils existant consiste à pouvoir distinguer les fibres d’amiante des autres particules.

Le fabricant recherche actuellement des entreprises intéressées pour utiliser l’appareil en situations réelles de travail, et accorde des conditions particulières aux premiers utilisateurs.

2 thoughts on “Un détecteur d’amiante dans l’air en temps réel

  1. Patrick Bontemps

    septembre 2, 2019 at 3:17

    Possiblement valable sur les Iles britanniques qui sont encore sur une archaïque réglementation en optique. Mais impossible en France qui a pris depuis 2012 un peu d’avance en s’intéressant également aux fibres fines d’amiante pour protéger ses travailleurs. Ces mêmes fibres qui passent sans être détectées par cet appareil…
    Je plains les travailleurs anglais qui respireront des fibres fines par centaines tout en pensant être protégés…

    Un petit rappel historique d’une montée en fiabilité des mesures : en France ces appareils (certes moins évolués à l’époque) ont été abandonnés au bénéfice de mesures en MOCP, qui elles mêmes ont été abandonnées au profit de mesures en META. Donc même couplé avec un analyseur chimique qui analyse que ce qu’il voit (et donc pas les fines), c’est un peu un retour vers le futur…

    • admin

      septembre 3, 2019 at 8:33

      Ca n’a pas trainé ! D’après le fabricant, l’appareil alerterait aussi de la présence de fibres fines et courtes d’amiante. Attendons les retours terrains, il y a sans doute aussi des avantages, en attendant la mise au point d’un système français. Il est clair qu’un appareil qui détecterait l’amiante dans l’air en temps réel serait une petite révolution pour l’évaluation des risques au travail et dans les bâtiments. De même que les mesures XRF ont été un progrès pour évaluer la présence de plomb, par rapport aux analyses labo. Par ailleurs, les règlementations évoluent pour tenir compte des connaissances et des progrès scientifiques et techniques. En matière d’amiante, c’est certes généralement… très long.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>