Le COFRAC interpellé par LDI sur la certification des diagnostiqueurs

Pour faire suite à son enquête via internet auprès de l’ensemble de la profession des diagnostiqueurs, réalisée en 2019, l’association LDI à interpellé le COFRAC.

Le courrier recommandé, signé du président de l’association et de Pascal LE BIHAN, de la Société Tekimmo, dénonce l’application par le COFRAC, jugée déficiente, de la norme EN ISO/CEI 17024 pour l’accréditation des organismes certifiant les opérateurs de diagnostic immobilier.

Cette interpellation fait suite aux dépôts de plaintes au conseil d’état et à la cour européenne contre l’arrêté du 2 juillet 2018, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2020.

LDI dit avoir relevé des non-conformités :

  • la compétence parfois douteuse des examinateurs,
  • le comportement irrespectueux des examinateurs envers les candidats,
  • la connivence entre les activités de formation et de certification,
  • la dénaturation de la procédure de « surveillance », qui confond les obligations des personnes avec celles de leurs entreprises,
  • le coût dissuasif de la certification pour les personnes,
  • l’iniquité du nouveau « contrôle sur ouvrage global », de difficulté aléatoire, qui met la certification des personnes à la merci d’un coup de dé.

Lire le courrier de LDI au Cofrac

Une réflexion au sujet de « Le COFRAC interpellé par LDI sur la certification des diagnostiqueurs »

  1. Nlconseils

    novembre 19, 2019 at 11:53

    Bonjour

    Le Comité Français d Accréditation est intouchable et au dessus des lois et des normes et soutenu par les divers ministères.
    Un rapport du conseil d état avait déjà signalé ses agissements et son monopole en matière d Accréditation des services de l’ état d »organisme et d entreprise sur le territoire national.

    Aussi, le règlement européen sur l’accréditation, adopté le 9 juillet 2008, précise l’organisation de l’accréditation en Europe et au sein de chaque Etat membre et les missions et obligations des organismes d’accréditation. Il prévoit ainsi que les organismes nationaux d’accréditation disposent d’un monopole national. Une plainte déposée auprès de European cooperation for Accreditation (EA), ne changera pas grand chose affaire à suivre….

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>