Retrait de colles amiantées : une DIRECCTE lance l’alerte

La DIRECCTE Bourgogne-Franche-Comté lance l’alerte sur l’utilisation de rectifieuses Blastrac (pourquoi seulement Blastrac d’ailleurs ?) non équipées d’un dispositif de contrôle de l’aspiration. Un tel dispositif permet de détecter un trop faible niveau d’aspiration sur l’outil de décapage, et de stopper le travail avant qu’apparaisse un risque de dispersion des poussières du fait de l’encrassement des filtres des aspirateurs.

Trop souvent en France le moyen de détection d’une aspiration insuffisante se fait visuellement lorsque l’opérateur voit sortir la poussière autour de l’outil… trop tard, en tout cas quand on prétend pouvoir classer l’opération en niveau 1.

Cette note de la Direccte tend à rendre obligatoire un tel dispositif de sécurité, sauf à trouver mieux pour réduire les risques au niveau le plus bas possible.

Merci à l’auditeur AFNOR qui a partagé cette information.

Voir l’alerte de la Direccte BFC

3 thoughts on “Retrait de colles amiantées : une DIRECCTE lance l’alerte

  1. CHEVALLIER

    mars 20, 2017 at 2:01

    Il aura ainsi fallu attendre 2017 pour que nos organismes de contrôle et de prévention comprennent que l’aspirateur est l’équipement le plus dangereux des chantiers amiante, ce que quelques bonnes entreprises ont compris depuis plus de 15 ans! Et qu’aucun outil d’abrasion, de rectification, de moletage, de ponçage, de rabotage, etc. ne peut être utilisé sans être connecté en aval à un véritable aspirateur professionnel à 3 niveaux de filtration dont un THE.
    Ces aspirateurs ne doivent pas être choisis en fonction de leur puissance, mais en fonction de leur débit et surtout de leur dépression, ainsi qu’en fonction de leurs équipements de sécurisation des changements de sacs et des déconnexion des tuyaux.
    Tous les aspirateurs professionnels sont équipés d’une mesure de dépression par manomètre ou au minimum d’un voyant lumineux de filtre colmaté.[suite à venir]

  2. CHEVALLIER

    mars 20, 2017 at 2:09

    Il est donc difficile de ne pas voir qu’un aspirateur a atteint sa limite de capacité.
    Cependant l’équipement ACS apporte incontestablement, par son automatisme, une sécurité supplémentaire qui devrait être obligatoire sur tous les nouveaux aspirateurs vendus.
    Il reste qu’un aspirateur est un équipement quasi indécontaminable aussi bien au niveau du corps principal qu’au niveau des accessoires.
    Les aspirateurs travaillant en zone devraient donc toujours sortir sous un double emballage (ainsi que leurs accessoires) et toute entreprise devrait disposer d’aspirateurs haut de gamme de marque différente (et beaucoup moins pollués) pour les nettoyages en extérieur de zone, ou avant pose du confinement, ou après repli.

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publiée. Les champs Nom et Courriel sont obligatoires.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>